Les Nuits Flamencas d'Aubagne

ANIMATIONS

VENDREDI 2 ET SAMEDI 3 juillet

Esplanade de Gaulle

A partir de 20H00

GIRALDILLO - CONCERT SÉVILLAN

Depuis une vingtaine d’années, les Giraldillo animent les férias andalouses. Ce groupe tient son nom de la sculpture qui surplombe la Giralda, l’ancien minaret de la Grande Mosquée almohade de Séville et fait régulièrement le tour des ferias et autres festivals folkloriques en Europe.

Sur son passage, les bras se libèrent, les jambes s’éveillent et les sourires fleurissent.

Distribution

Chant et guitare : Antonio Vargas et Manuel Rueda / Chant : Enrique Infantes / Percussions : Alejandro Vargas

DÉMONSTRATION DE SÉVILLANE

Les professeurs des associations régionales, reconnus pour leur pédagogie, animeront les ateliers de sévillane et feront une démonstration avec leurs élèves.

La sévillane, cette danse dont on dit qu’elle guérit de tous les chagrins !

Distribution

Danse : Aire Andaluz et Acento Flamenco

CINÉMA

Cinéma Le Pagnol
-
Cours Maréchal Foch

L'AMOUR SORCIER
2 JUILLET | 18H00

Réalisé par Carlos Saura et Antonio Gades

En Andalousie, dans un village de gitans. Deux pères ont décidé d’unir leurs enfants, Candela et José, qui sont encore adolescents. Dans l’ombre, Carmelo, un jeune garçon amoureux de Candela, est au désespoir. Mais dix ans passent et le projet s’accomplit. Carmelo n’a pas cessé d’aimer Candela. José, très peu fidèle, courtise très rapidement la belle Julia. Lors d’une rixe entre les nombreux prétendants de la belle, il est tué. Carmelo reprend espoir, mais il est suspecté et condamné à quatre ans de prison pour le meurtre de José. A l’issue de son séjour carcéral, il aime toujours Candela et la supplie enfin de l’écouter. Mais cette dernière est possédée par le fantôme de José.

CARMEN
3 JUILLET | 18H00

Réalisé par Carlos Saura et Antonio Gades

Antonio, chorégraphe espagnol, doit monter un ballet sur la musique de « Carmen », le fameux opéra de Bizet. Il lui manque une interprète pour le rôle principal. Après de nombreuses recherches, il découvre enfin l’oiseau rare qui, comble de chance, s’appelle vraiment Carmen. Antonio s’enthousiasme et la convoque pour un essai qui s’avère concluant. Son choix provoque des tensions, et notamment la jalousie de Cristina, considérée comme la meilleure danseuse de la troupe. Peu à peu, les répétitions s’intensifient tandis que s’ébauche une histoire d’amour entre Carmen et Antonio, complètement envoûté par la jeune femme.

La projection sera suivie d’une rencontre et d’un débat avec Eugenia Eiriz (veuve d’Antonio Gades / directrice générale de la fondation Gades) pour parler des coulisses du tournage.

SANS OUBLIER !

EXPOSITION PHOTOS

– Exposition de photos numériques proposée par les photographes officiels du festival Juan Conca et Dario Caruso

 

– Rétrospective en images des 5 éditions des Nuits Flamencas

Juan Conca
Dario Caruso